[Total : 4    Moyenne : 2.5/5]

La poudre de pulpe de fruit du Baobab est excellente pour la santé. Zoom sur le Baobab (Adansonia digitata) et ses bienfaits pour la santé :

Appelé l’arbre de vie, l’arbre pharmacie, l’arbre magique par les africains, son nom est dérivé du nom arabe Baobab “bu-hibab” (le résultat de plusieurs graines).

Ce symbole grandiose et puissant de l’Afrique (20 mètres de haut et 12 mètres de diamètre) qui semble unir le ciel et la terre, donne aux hommes, de la nourriture et des remèdes pour de nombreuses maladies et troubles de toutes sortes.
Ses feuilles, ses fruits et ses racines nourrissent et soignent, son “esprit” protège les villages, il est tellement respecté par le peuple, que seuls les initiés et les sages ont la permission de monter dessus et il ne peut être abattu par l’homme, mais seulement mourir de causes naturelles.
Encore méconnu du grand public, les fruits et les feuilles de baobab ont été largement étudiées et analysées par des chercheurs partout dans le monde et il y a une vaste littérature sur cette plante médicinale.

L’utilisation du baobab dans la médecine traditionnelle

Partout en Afrique, le Baobab joue un rôle essentiel dans la médecine traditionnelle et presque toutes les parties de l’arbre sont utilisées:

Bienfaits des racines de baobab bio

En Afrique de l’Ouest, les racines sont cuites et mangées en temps de famine. En Sierra Leone, la décoction de la racine est utilisée pour augmenter la libido. La poudre de la racine séchée préparée sous forme de crème est utilisé par des patients souffrant de la malaria, comme un tonique. En Zambie, une infusion de racines est utilisée dans le bain des enfants, pour rendre la peau lisse et douce.

Le tronc

Les troncs creux des arbres vivants sont utilisés comme réservoirs d’eau, un grand arbre peut contenir jusqu’à 9000 litres d’eau. En Afrique de l’Ouest son tronc creux peut être utilisé comme une prison, une grange ou un entrepôt, au Zimbabwe, son creux est utilisé comme salle d’attente pour le bus, et eut accueillir jusqu’à 30-40 personnes.

Bienfaits et utilisations de l’écorce de baobab bio

Les fibres de l’écorce sont généralement arrachées sur la partie inférieure du tronc, en dépit de cette technique sanglante et fatale à d’autres arbres, le baobab survit en régénérant une nouvelle écorce. Les fibres sont extrêmement robustes, elles sont utilisés pour faire des cordes, des cordages, des rênes (sauf des cordes pour instruments de musique), des paniers, des filets, des lignes de pêche, des fibres textiles, etc…….
Utilisé comme fébrifuge (en faisant une décoction d’écorce pendant toute une journée), au lieu de l’écorce de quinquina. Bénéfique comme fébrifuge pour les traitements antipaludéens, diaphorétique et des règles douloureuses.
L’écorce est riche en mucilage, elle est utilisé comme agent apaisant pour combattre l’inflammation du tube digestif. En coupant l’écorce on obtient une sorte de caoutchouc semi-liquide, blanc, inodore, insipide et insoluble dans les acides, on l’utilise pour nettoyer les plaies et les ulcères. Au Malawi, lorsqu’un animal est tué par une flèche empoisonnée, on met de la poudre d’écorce de baobab dans la plaie pour neutraliser le poison avant de cuire et de consommer cet animal. Dans certains pays, l’écorce est utilisée pour le tannage. Les cendres de l’écorce et des fruits, sont utilisées comme savon.

Utilisations du bois de baobab bio

Le bois est léger, spongieux, facilement attaqué par les champignons, si on le laisse macérer dans l’eau pendant 2 mois, il se désagrège en ne laissant que les fibres qui peuvent être utilisées comme emballage. Le bois n’est pas facile à couper, il n’est pas adapté pour faire des tableaux, et le charbon que l’on obtient n’est pas de bonne qualité. Le bois peut être utilisé pour construire des assiettes, des plateaux, des flotteurs pour les filets de pêche.

Feuilles de Baobab bio riche en antioxydant naturel puissant

Feuilles de Baobab bio riche en antioxydant naturel puissant

Bienfaits et utilisations des feuilles de baobab bio

Les feuilles, surtout les jeunes pousses sont très populaires elles sont consommées crues ou cuites comme les épinards, les feuilles sont parfois séchées, réduites en poudre et incorporées dans les soupes et les sauces.
Afin de développer un plus grand nombre de jeunes feuilles les arbres sont taillés. Les feuilles sont riches en vitamine C, en acide uronique, en rhamnose et autres sucres, en tanins, en tartrate de potassium, en catéchines, etc..
Les feuilles macérées puis broyées sont utilisées pour laver les oreilles et les yeux des enfants malades, avec un effet anti-inflammatoire.
Les feuilles sont utilisées en médecine traditionnelle comme diaphorétique, expectorant, astringent, fébrifuge, également pour contrôler la transpiration excessive. Elles ont aussi des propriétés hypotensives et anti-asthmatiques. Elles sont utilisés dans les maladies de l’appareil urinaire, la diarrhée, les inflammations, les piqûres d’insectes, facilitent l’extraction des «ver de Guinée».

Bienfaits de la poudre de pulpe du fruit de baobab bio

En médecine traditionnelle, la pulpe est utilisée comme fébrifuge, analgésique anti-diarrhéique, et lors du traitement de la variole et de la rougeole.
En vertu de ses propriétés lubrifiantes, diluantes dues à la présence de pectine et de glucides, la pulpe de baobab a récemment été utilisée comme matrice hydrophile dans des formulations pharmaceutiques de comprimés de paracétamol et de théophylline.
La pulpe riche en vitamine C, peut être réduite en poudre et préparée comme une boisson rafraîchissante. Les fibres rouges à l’intérieur de la coquille du fruit auraient une action emménagogue.
La chair est utilisée comme un traitement radical contre la diarrhée infantile, dissoute dans l’eau, elle est utilisée sous forme de cataplasmes sur les yeux injectés de sang, aussi pour faire cailler le lait.


One Comment

  1. Posted octobre 29, 2014 at 1:04 | Permalink

    Sir, I am a German book author, see my Website. I am currently writing a book on Baobab that also will become translated into French like my books about pineapple and Stevia.

    Pleas send me Information about your products and Baobab in General. For the cover of the books: what products do you regard most important? Where do you see the future of Baobab? Where do you get Baobab from? What about countries being affected of Ebola?

    Many thanks. Barbara Simonsohn Holbeinstr. 26, 22607 Hamburg, Germany.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*